Agilateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 16 septembre 2011

MS Project : un peu de tuning ?

Suite à un tweetTweet provocateur MSProject quelque peu provocateur de votre serviteur, évoquant l'application phare de la gestion de projet des années 90 (voir le message en question ci-contre), j'ai été envahi de messages sur la question.

Bon... en fait, je n'en ai reçu que 2... mais les échanges ont été enrichissants puisqu'ils m'ont permis de découvrir un petit outil amusant autour de ce logiciel (quand même : je ne suis pas fermé aux bonnes idées... même quand ça concerne MS Project :-)).

Voici donc un lien vers un addon à la version 2010, qui permet d'apporter une coloration "Scrum" plutot intéressante. Ce n'est pas une transformation profonde de l'outil et la vidéo de démonstration ne nous épargne pas l'inévitable vue Gantt chart, mais bon : c'est une démo en 4 minutes et il faudrait essayer en live sur un petit projet pour voir ce que ça donne réellement. A suivre, donc...


Bref, si vous avez des retour d'expérience sur cet outil, n'hésitez pas à nous en faire profiter en commentaire ci-dessous.

Une idée à suivre, en tout les cas.

source (addon MS Project sur "Noham's blog")

mardi 9 août 2011

Plum : un nouveau service online pour les projets

Les services online de gestion de projets sont déjà nombreux, mais certains ont encore des choses nouvelles à explorer. Plum fait partie de ces nouveaux logiciels (peut-on vraiment appeler ça des logiciels?) qui proposent une interface web pour piloter vos projets. L'idée de base de l'équipe marseillaise qui a créé Plum semble tourner autour d'une certaine exigence sur l'ergonomie et sur le processus de suivi des tâches. Les projets, dans Plum, sont donc naturellement composés de tâches planifiées et qu'il faut suivre avec précision.

J'avais lu quelques avis alléchants sur cet outil et j'ai voulu aller voir plus en détail à quoi ça ressemble. Hop, voici un rapide tour d'horizon de l'animal !

Première impression positive : dès l'inscription, un assistant nous prend en main pour nous guider à travers l'interface et nous en apprendre le fonctionnement. Cet assistant permet de découvrir les détails de l'ergonomie, même si la plupart des fonctions sont très intuitives (de toute façon, toutes les actions de base sont dans le menu "Plum" toujours présent à l'écran). D'ailleurs, l'interface "autoexplicative" est un peu le principe de base de cet outil (une petite phrase en haut de chaque écran explique la fonction principale de cet écran... amusant au début, puis inutile après quelques heures de vol).

Plus généralement, l'aide semble très bien faite : pas de gros document pdf que personne ne lit jamais, mais une aide contextuelle sous forme de description des zones de l'écran. Et puis de l'assistance humaine, aussi... par la possibilité de contacter l'équipe directement.

Formulaire de feedback

J'ai rapidement créé un petit projet simple, pour vous faire des copies d'écran. Pour faire original, j'ai choisi un projet non logiciel : un ravalement de la façade de ma maison. Un truc bref et pas trop de fioritures : c'est juste pour remplir les écrans un minimum pour l'article.

Un des écrans les plus utilisé est sans doute celui de la liste des tâches, sur lequel on peut appliquer de nombreux filtres (c'est d'ailleurs le cas sur toutes les listes de l'application)

liste des tâches

A noter que le survol de chaque tâche permet d'en afficher les informations principales sous forme d'une frame.

Détail tâche

D'ailleurs, dans le menu tâches, on découvre qu'on peut utiliser Plum pour faire un suivi du travail (la liste des statuts d'une tâche est un peu limitée, mais a-t-on vraiment besoin de plus ?) On peut aussi indiquer sur quelle tâche on travaille actuellement et il calculera le temps passé par l'ensemble de l'équipe sur chaque tâche . J'ai du mal à croire qu'il y a des équipes dont tous les membres sont assez rigoureux pour le faire en temps réel alors j'ai toujours beaucoup de rétissances par rapport à ces systèmes de suivi dans lesquels l'utilisateur doit indiquer ce qu'il fait en live, mais bon : à vous de voir si c'est utile sur vos projets.

Avancement des tâches

Plum est un outil qui peut être avantageusement utilisé pour gérer un projet dont l'équipe est dispersée. La communication du travail y est plutôt encadrée et permet des échanges à distance. Une tâche, par exemple, peut être mise "en attente", signifiant par là que la personne qui doit la réaliser n'a pas tout compris et qu'elle a des questions ou des commentaires.

tâche en attente

Il y a même un petit côté "réseau social" puisqu'on peut afficher un statut à la Facebook.

Statut

Dans Plum, la planification peut-être à contraintes fortes. C'est à dire qu'on peut définir pour chaque intervenant ce qu'il doit faire, heure par heure ! On est assez éloigné des méthodes agiles dans lesquelles l'équipe se gère elle-même, mais il y a des amateurs de cette façon de faire et Plum est fait pour eux.

Les tableaux de bord montrent toutes les dernières actions faites dans Plum sur vos projets : intéressant et instructif, surtout qu'on peut filtrer, là aussi.

liste actions

Il y a une gestion de documents, avec historique, mais à réserver, à mon avis, aux petits volumes (ce n'est pas un outils dédié au départ à la gestion documentaire, comme peut l'être sharepoint, par exemple).

Gestion documents

La vue calendrier est plus visuelle que les tableaux des autres pages, mais elle manque un peu lors de la création des tâches, alors qu'on aimerait pouvoir décider des dates en fonction de l'occupation et des autres tâches déjà définies. (A noter que sur la copie d'écran ci-dessous, je n'ai défini des tâches que par journéeds --> pas de travail heure par heure, ce qui explique que les tâches ne remplissent pas les jours).

Calendrier

Plum se veut ouvert sur le monde et ses concepteurs ont pensé à permettre des importations depuis Google Tasks et Microsoft Project, où encore la sychronisation avec Google Calendar et Dropbox. Il manque encore quelques poids lourds tel que Sharepoint ou l'indispensable Excel (où ses équivalents ches Google, Oracle ou en logiciel libre), mais la société Plum Saas, qui est à l'origine de tout ça, est encore très jeune et les prochaines version permettront sans doute d'améliorer encore l'interopérabilité de l'outil.

interopérabilité

En dehors de quelques lenteurs par moment (un écran met parfois quelques secondes à s'afficher, ce qui n'est pas très dérangeant en utilisation ordinaire, mais le devient quand on veut, par exemple, créer 40 tâches à la suite), la vitesse de fonctionnement est tout à fait correcte. C'était, en tout les cas, plutôt agréable et fluide pendant les quelques jours de mon essai.

Plum ne pèse pas bien lourd (oui, oui... je sais...elle est trop facile, mais je n'ai pas résisté :)), aujourd'hui, dans la multitude des outils de gestion de projet en ligne, mais il y a quelques bonnes idées à creuser, par exemple au niveau de l'ergonomie web, qui est bien plus agréable que ce que propose d'autres services online du même créneau... Je vous invite donc à aller voir par vous-même si vous voulez plus de détails : l'équipe semble disponible pour répondre aux questions et les fonctions de base sont gratuites --> pas d'hésitation à avoir !